logo aikido saint-denis

Gymnase de la Courtille
26 rue Jacques Vaché
93200 Saint-Denis

Mardi 20h - 21h30
Jeudi 20h - 21h30

Renseignement
f2f8e2f9f7e2fbfbe2faf4e2fbf7 xxkZTilsDbZoX07P35B6DVeRuc2RBzs7 caesar This page part is protected against spam bots and web crawlers. In order to be displayed you need to enable Javascript in your browser, and then reload the page.

Cours d'essai
f7ea2e2b1c29f9f72e2b1c29db2e2f342720f8dd2f20332fe81f201e2a2d1c2f242a29f5db30291f202d27242920f6ddf9f71cdb232d2021f8dd281c24272f2af51c2426241f2a2e1c24292f1f2029242efb22281c2427e91e2a28ddf9092a302ef7ea1cf9f71cdb232d2021f8dd281c24272f2af51c2426241f2a2e1c24292f1f2029242efb22281c2427e91e2a28ddf9db1e2a292f1c1e2f202df7ea1cf9f7ea2e2b1c29f9f72e2b1c29f9 SyuX9leeBYFDzRCrZ7TFWngmKiafGQ6 caesar This page part is protected against spam bots and web crawlers. In order to be displayed you need to enable Javascript in your browser, and then reload the page.

Shinto, religion des dieux ou voie des Kamis

 

Le Japon fut influencé par différentes pensées religieuses ou philosophiques, tels le Shinto, le Bouddhisme, le Confucianisme (et plus tard le Zen). L'histoire de ce pays révèle que les différents courants de pensées ont pu facilement être acceptés, si bien que vers la fin du 6ème siècle, les trois courants cohabitaient pacifiquement. Il apparut même le Ryo-Bu-Shint Ô, une religion Shint Ô-Bouddhiste qui dura mille ans avant de se re-diviser.

 

Le Shinto peut être considéré comme un mélange de croyances spirituelles et de cultes chamanistes. Le Kami, pouvoir sacré, est présent dans l'animé comme dans l'inanimé. Il peut résider chez des grands êtres, ou des ancêtres, aussi bien que dans des lieux, dits sacrés, des montagnes, roches ou arbres. Les Kamis sont partout, chaque lieu, ou chose, d'une grande beauté est dit investi d'un pouvoir sacré et possède donc son kami. Il y eut une tempête qui sauva le Japon d'une flotte mongole, tout entière et prête à l'investir. Durant la seconde guerre mondiale, on essaya de reproduire le miracle et l'on nomma les pilotes de la dernière chance du nom de ce vent sacré : Kamikaze

 

Dans le dojo, le kamiza est la place d'honneur vers lequel se dirigent les saluts. C'est là que se trouve en général le portrait de Ô Senseï, qui symbolise la transmission de l'Enseignement. On peut y trouver parfois un temple miniature ou une calligraphie.

 

Le salut traditionnel, où l'officiant claque plusieurs fois des mains, a pour but d'attirer l'attention des kamis et de se placer sous leurs protections. On peut exécuter le salut comme une simple formalité, mais l'automatiser c'est enlever la conscience que l'on peut y mettre. Les pratiques rituelles sont basées sur l'interaction "corps-esprit". Ajuster l'intention au geste, comme l'acte à la parole, c'est agir pleinement corps et esprit unis. La présence de soi est une vertu à acquérir, la compréhension du rituel en est une porte.

 

Ô Senseï a été fortement influencé par le sacré et le spirituel. Il a oeuvré pour bâtir un art en harmonie avec les lois naturelles qui  permettent d'élever l'homme vers les grandes valeurs dites humaines. La finalité de l'Aïkido n'est pas la maîtrise du combat pour le combat, mais l'élévation de l'être par l'étude de la technique qui doit ouvrir l'intellect (Shin=esprit) vers le coeur (Tama=l'âme).

 
Sans adhérer au shintoïsme, accorder l'importance nécessaire et suffisante au salut, comme faire le vide avant le cours, prédispose à pratiquer sainement : c'est cela se relier au kami.