logo aikido saint-denis

Gymnase de la Courtille
26 rue Jacques Vaché
93200 Saint-Denis

Mardi 20h - 21h30
Jeudi 20h - 21h30

Renseignement
d1d7c1d8d6c1dadac1d9d3c1dad6 vsLLEz0JoI6E1fCfu5xoCC3nQ1eErGjm caesar This page part is protected against spam bots and web crawlers. In order to be displayed you need to enable Javascript in your browser, and then reload the page.

Cours d'essai
7e71b5b2a3b0807eb5b2a3b062b5b6bbaea77f64b6a7bab66fa6a7a5b1b4a3b6abb1b07c62b7b0a6a7b4aeabb0a77d64807ea362aab4a7a87f64afa3abaeb6b17ca3abadaba6b1b5a3abb0b6a6a7b0abb582a9afa3abae70a5b1af648090b1b7b57e71a3807ea362aab4a7a87f64afa3abaeb6b17ca3abadaba6b1b5a3abb0b6a6a7b0abb582a9afa3abae70a5b1af648062a5b1b0b6a3a5b6a7b47e71a3807e71b5b2a3b0807eb5b2a3b080 H4LN18ZECMeDt4GcrOgyki4QYTBctdu caesar This page part is protected against spam bots and web crawlers. In order to be displayed you need to enable Javascript in your browser, and then reload the page.

QU'EST CE QUE L'AÏKI-TAÏSO ?

D'après A. Cognard, « Do et aïkitaïso, » Aikïdojournal 

 

 

A peine citée dans la plus grande majorité des publications qui traitent de l’aïkido, l’Aïki-Taïso ne semble pas pouvoir prétendre à une place équivalente à celle que l’aïkido a pu acquérir au sein des arts martiaux : tout inviterait même à y voir en quelque sorte une parente pauvre de l'Aïkido...

Mais qu’elle ne soit pas forcément considérée dans toutes les écoles d’aïkido comme une gymnastique de l’âme et une discipline martiale à part entière témoigne plus des différentes manières dont l’enseignement de maître Ueshiba a été transmis que de la place que cette gymnastique peut revendiquer au sein de l'enseignement de l'Aïkido.

Réduite dans certaines écoles à une pratique secondaire faisant tout au plus office d’exercice d’échauffement avant un cours d’aïkido, citée quelques fois au sujet des "Aïki-Taïso " de Koichi Tohei, elle est plus étoffée dans d’autres où elle fait l’objet d’un enseignement plus spécifique axé sur un délassement, un travail plus orienté du corps et des étirements ou assouplissements. C’est sans doute dans les écoles dirigées par des aïkidoka qui ont suivi l’enseignement de maître Kobayashi que l’aïkishintaïso s’est le plus développé. Charles Abelé, après avoir découvert l’aïkido de maître Kobayashi, a suivi l’enseignement d'un de ses élèves, André Cognard. Parcours qui lui a permis de créer sa propre école, l’Académie d’Aïkido et des Arts du Geste où il a donné à l’Aïki-Taïso une place équivalente à l’aïkido, à l’image de ce qu’elle était déjà dans l’Académie Autonome d’Aïkido.

 

La transmission dont elle a fait l’objet au sein de cette école, s’appuie sur la volonté d’en souligner l’enracinement dans les différentes traditions auxquelles l’aïkido s’apparente (koto-tama, zen, bouddhisme, shintoïsme, karatédo, shugendo, daoyin, acupuncture, etc.) et d’en exprimer toutes les potentialités martiales.

Récemment André Cognard, de son côté, a pris la décision d’en revenir au nom d’origine "aïkishintaïso" au lieu d’"Aïki-Taïso. Il est à noter que l’harmonie tout autant que la martialité définissent les deux orientations majeures de cet enseignement. Enseignement qui doit beaucoup à l’essor que maître Kobayashi lui a donné et auquel il appartient à ses élèves  de continuer à  développer . 

Il en a en effet poursuivi le développement, l’élaboration et la conceptualisation, en y impliquant notamment des apports de la culture occidentale  et en la faisant déboucher sur un travail de postures.

 

L'enracinement de l'Aïki-Taïso dans ces multiples traditions ainsi que la philosophie de la paix de son fondateur, excluent d’y voir simplement une gymnastique du corps ignorant l'aspect mental de l'individu.
Loin d’aborder le corps comme un une machine dont il s’agirait simplement d’optimaliser le fonctionnement ou un instrument nous permettant d’agir et de concrétiser nos projets, elle intègre de manière dynamique cette interaction du corps et de l’esprit.

Les interactions sont multiples et renvoient aux notamment différentes traditions asiatiques ou occidentales sur lesquelles elles s’appuient. D’avoir fait de cette interaction un des axes de sa culture n’est pas le seul apport de l’Orient. Son mérite est également d’avoir montré que la pratique est une des voies les plus sûres pour en intégrer toute la complexité.

 

Intérêt de l'Aïki-Taïso

Le pratiquant qui s’engage dans cette pratique du corps peut donc y trouver matière à une meilleure connaissance de soi et prendre conscience de la complexité de l’être. 

Voie d’engagement de soi, l’Aïki-Taïso est également une voie de résolution de nombreuses problématiques personnelles (anatomique, psychique, familiale ou individuelle), que chacun peut explorer librement, et toujours de sa propre initiative, grâce aux clés fournies par le travail approprié de cette discipline.

Il s’agit donc d’une gymnastique complexe nécessitant un travail régulier et un engagement sincère afin d’acquérir une meilleure connaissance de soi, un équilibre, une liberté et qui peut, grâce à ces acquisitions, donner ouvrier l’individu de nouvelles perspectives de vie.
Nouvelles perspectives permettant de voir son corps autrement : non plus un corps aux services du "moi-je" mais un corps perçu comme libre et appartenant à quelque chose de plus vaste : la vie !

 

E. Coron d'après A. Cognard, « Do et aïkitaïso, » Aikïdojournal